INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Vivement Micronora 2022
 Source : Jack Varlet
Source : Jack Varlet

En dépit de notre forte volonté pour reprendre le fil des éditions physiques du salon Micronora en septembre prochain, les incertitudes que provoque le Covid-19 nous obligent à nouveau d’annuler la manifestation. Après consultation avec nos exposants, il est apparu plus sage de reporter cette édition en septembre 2022. Nous espérons ainsi que la campagne de vaccination et l’apparition de nouveaux traitements juguleront cette catastrophe sanitaire qui a provoqué tant de dégâts économiques, mais aussi sociaux et surtout, humains.
En attendant la joie de se retrouver en présentiel du 27 au 30 septembre 2022, poursuivons les efforts de développement technologique, indispensables pour relancer l’économie et nos entreprises microtechniques. Sujet du dossier de ce numéro, la transformation numérique - pour ne pas dire la transfiguration tant le changement de la production est radical - est un objectif prioritaire. Bien sûr, les entreprises ne sont qu’aux prémices de cette évolution. Cependant, poussée par la pandémie, la transformation numérique se fera désormais à grand pas. Elle apportera de nombreux bénéfices, comme l’amélioration de la flexibilité, la personnalisation de la production à grande échelle et une meilleure gestion de la fabrication grâce aux corrections de dérives apportées en temps réel. Elle facilitera peut-être une ré-industrialisation de notre pays et le rapatriement des activités stratégiques, autant de domaines dans lesquels les entreprises microtechniques auront leur mot à dire. Ce n’est évidemment pas une partie de plaisir et les obstacles sont nombreux. Mais il s’agit de la survie de l’industrie européenne face à des concurrents redoutables, comme la Chine par exemple.
Le revers de la médaille de cette numérisation des entreprises c’est la cybersécurité. "Défi de taille pour les entreprises, la transformation numérique est un processus incontournable et ne représente plus une simple stratégie parmi d’autres. Cependant, les menaces pour la sécurité, toujours plus sophistiquées et plus nombreuses, les obligent à agir pour protéger leurs actifs", avertit Marc Baret, director EMEA industrial services de Rockwell Automation, dans l’entretien qu’il nous a accordé.
L’édifice 4.0 ne pourra pas se construire sans assurer la sécurité des opérations, mais il nécessitera en parallèle un effort de formation considérable et il faudra mettre les bouchées doubles pour arriver à bon port. Les initiatives dans ce sens se multiplient, c’est une très bonne nouvelle. À découvrir ainsi dans ce numéro le Gene Haas Center, un espace technologique conçu grâce au partenariat de Haas France avec l’école d’ingénieurs ECAM LaSalle pour apprendre aux jeunes les secrets des avancées industrielles 4.0.
Certains secteurs industriels, durement touchés par la pandémie, ne seront probablement plus jamais comme avant. Comme l’aéronautique ou l’automobile, qui doivent affronter à la fois des perturbations graves de son activité et les impératifs écologiques. Il faut donc se préparer dès maintenant à une diversification de nos marchés pour pouvoir surpasser les difficultés de ces domaines d’activité. On peut prévoir ainsi sans risquer de se tromper, que l’industrie médicale par exemple, connaîtra un développement spectaculaire. N’oublions pas non plus de nous inspirer de la nature pour micro-innover durablement. Ainsi, je vous invite à lire sans tarder l’ouvrage de Janine Benyus [1].
Bonne lecture à toutes et à tous !
Thierry Bisiaux, Président


[1"Biomimétisme. Quand la nature inspire des innovations durables", Éditions Rue de l’échiquier, 408 pages, 11,50 euros

FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°155
Mai 2021
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée. Source : CoreTechnologie
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée.
Source : CoreTechnologie

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Un plateau industriel pour la formation 4.0

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La simulation élimine les erreurs d’usinage

FOCUS ENTREPRISE
Mactech, le champion des solutions globales et personnalisées

DOSSIER
La fabrication connectée, clé de voûte d’Industrie 4.0

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Marc Baret, directeur EMEA de Rockwell Automation

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF