ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Système de bridage rapide
Le système de bridage 5 axes Swift Klamp peut être utilisé sur un centre d’usinage 3 axes ou sur une machine 5 axes équipé d’un plateau diviseur. Le changement d’outil se fait manuellement en 10 secondes maximum. Source : Bucci Industries
Le système de bridage 5 axes Swift Klamp peut être utilisé sur un centre d’usinage 3 axes ou sur une machine 5 axes équipé d’un plateau diviseur. Le changement d’outil se fait manuellement en 10 secondes maximum.
Source : Bucci Industries

Distribué en France par Bucci Industries, le système de bridage 5 axes Swift Klamp de Kitagawa assure un changement rapide. Il s’installe sur un centre d’usinage 3 axes ou sur une machine 5 axes équipé d’un plateau diviseur. Le montage est simple et le changement d’outil se fait manuellement en 10 secondes maximum. La vérification du serrage de la pièce est effectuée via une pression pneumatique. Le système est composé de trois parties : une base cylindrique, une tête de serrage avec interface HSK (A40, A63 ou A100) et un système de bridage avec interface HSK sur lequel est monté la pièce (queue d’aronde, étau parallèle/carré, étau 5 axes, pince ou bride).
Sur un centre d’usinage 3 axes, avec un système de serrage à étau classique, il faut parfois six opérations différentes pour accéder à chaque face de la pièce et systématiquement un recentrage. Avec le système Swift Klamp, la pièce est située à 300 mm de la table, ce qui permet d’accéder à un maximum de faces et améliore le processus de fabrication des pièces 5 axes. Le changement de pièce s’effectue en interchangeant les montages préparés en temps masqué. Swift Klamp peut accueillir des pièces allant jusqu’à 200 mm2 ou de diamètre.

www.bucci-industries.fr

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°153
Septembre 2020
En couverture : 
Durement frappée par la crise du coronavirus, l’industrie microtechnique reprend ses activités et les organisateurs du salon Micronora ont décidé de les aider dans leurs efforts en organisant du 22 au 25 septembre 2020 une édition digitale : e·micronora. Avec cet événement 100 % virtuel, Micronora souhaite ainsi accompagner et soutenir les industriels dans la reprise de leur activité, maintenir la visibilité de ses exposants, communiquer sur les technologies et les innovations dans le domaine microtechnique, faciliter les échanges et la découverte de nouvelles solutions.
En couverture :
Durement frappée par la crise du coronavirus, l’industrie microtechnique reprend ses activités et les organisateurs du salon Micronora ont décidé de les aider dans leurs efforts en organisant du 22 au 25 septembre 2020 une édition digitale : e·micronora. Avec cet événement 100 % virtuel, Micronora souhaite ainsi accompagner et soutenir les industriels dans la reprise de leur activité, maintenir la visibilité de ses exposants, communiquer sur les technologies et les innovations dans le domaine microtechnique, faciliter les échanges et la découverte de nouvelles solutions.

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

E·MICRONORA
INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Des interfaces homme-machine intelligentes

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Soudage laser de métaux hybrides

DOSSIER
Les nouveaux défis de la fabrication médicale

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Henri Morel, Président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF