REALMECA
REALMECA
Pour accélérer la transition entre conception et fabrication
Les ingénieurs qui utilisent les applications Solidworks et Catia accéderont automatiquement aux devis de fabrication de pièces détachées. Source : Xometry
Les ingénieurs qui utilisent les applications Solidworks et Catia accéderont automatiquement aux devis de fabrication de pièces détachées.
Source : Xometry

Fournir aux utilisateurs un outil de production de pièces détachées intégré, permettant d’accélérer la transition entre les processus de conception et de fabrication : c’est l’objectif du partenariat entre Dassault Systèmes et Xometry, la plus importante place de marché dans le domaine de la fabrication à la demande. Les ingénieurs qui utilisent les applications Solidworks et Catia de Dassault Systèmes pourront ainsi accéder automatiquement aux devis de fabrication de pièces détachées soumis par Xometry sur la place de marché MAKE et ce, sans quitter leur environnement de conception. Ils joueront donc un rôle plus important entre les phases de conception et de fabrication du processus de développement de pièces détachées en se concentrant non seulement sur la forme d’un prototype, mais également sur son coût de production. L’obtention de devis auprès de prestataires de services de fabrication qui nécessitait jusqu’alors une douzaine de clics sur une interface Web s’effectue désormais instantanément. Cela se passe dans le cadre d’une expérience immersive intégrée à ces logiciels de conception très prisés dans les ateliers de mécanique. Grâce à ce partenariat, Xometry devient le premier "prime partner" de cette place de marché de Dassault Systèmes. Ce dernier prévoit d’ajouter d’autres "prime partners" à son écosystème 3DEXPERIENCE Marketplace.
www.3ds.com/fr
https://xometry.de/fr

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°152
Mai 2020
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot. Source : Meltio
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot.
Source : Meltio

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Roland Bailly, maître des applications ultra-précises

USINE DU FUTUR
Des défis et des solutions

DOSSIER
Les exploits de la fabrication additive

FOCUS ENTREPRISE
Meusburger, maître de l’outillage standard

RENDEZ-VOUS BTOB
Micro nano event

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Philipe Lutz, directeur du département AS2M (Institut FEMTO-ST)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF