ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Mèche de formage pour la production en série
Ces outils réduisent les coûts grâce à la possibilité de rééquipement, aux frais d’outils et au temps d’immobilisation des machines moins importants. Source : Horn
Ces outils réduisent les coûts grâce à la possibilité de rééquipement, aux frais d’outils et au temps d’immobilisation des machines moins importants.
Source : Horn

Le fournisseur d’outils de coupe Horn prouve que le tournage à l’aide d’outils de formes offre des avantages économiques pour la production en série. Sur la base du système d’outil 117 et selon les besoins du client, il propose des systèmes de plaquettes de coupe de formes pour l’utilisation sur des centres de tournage / fraisage, à partir d’un diamètre de 16 mm. Le siège de plaquette breveté du système 117 permet de disposer d’une précision élevée sur la concentricité et le battement axial, ainsi que d’un changement de plaquette au micromètre. Les coupes affûtées avec précision permettent l’obtention de surfaces très précises et de qualité. L’économie réalisée en matière de coût est due à la possibilité de rééquipement, aux frais d’outils réduits et au temps d’immobilisation des machines moins important. Le refroidissement de la zone de contact et l’évacuation des copeaux sont assurés par une alimentation interne en fluide de refroidissement, via le support cylindrique, sur les deux coupes. Horn propose des outils dans les largeurs de profils (w) 16 mm, 20 mm et 26 mm. Les profils spéciaux nécessaires en fonction du cas d’application sont affûtés avec précision. La profondeur de profil maximale (tmax) est de 17 mm. Le revêtement de l’outil est spécialement sélectionné pour tous les cas d’application. Il est disponible pour les groupes de matériau P, M, K et N. Les supports cylindriques sont disponibles avec les diamètres de queue standard 16 mm, 20 mm et 25 mm dans les modes de réalisation A et E. Toutes les variantes sont dotées d’un refroidissement intérieur. ]
www.horn.fr

MICRONORA
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°152
Mai 2020
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot. Source : Meltio
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot.
Source : Meltio

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Roland Bailly, maître des applications ultra-précises

USINE DU FUTUR
Des défis et des solutions

DOSSIER
Les exploits de la fabrication additive

FOCUS ENTREPRISE
Meusburger, maître de l’outillage standard

RENDEZ-VOUS BTOB
Micro nano event

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Philipe Lutz, directeur du département AS2M (Institut FEMTO-ST)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF