ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Le salon Micronora est reporté du 21 au 24 septembre 2021

« Dans le contexte de crise sanitaire totalement inédit que nous traversons, nous tenons tout d’abord à vous adresser notre soutien tant personnel que professionnel. Les nombreuses incertitudes liées à l’évolution de la situation autour du covid-19 nous ont amenés à réfléchir à différents scénarios pour la prochaine édition du salon Micronora. Après consultation de nombreux exposants et en accord avec nos principaux partenaires, nous avons décidé de reporter la tenue du salon Micronora du 21 au 24 septembre 2021. C’est une décision difficile à prendre, mais aujourd’hui les conditions ne sont pas réunies pour que le salon 2020 se déroule en toute sérénité.  »

Afin d’accompagner et soutenir chacun dans la reprise et le développement de ses activités, la tenue d’un événement alternatif, en collaboration avec le Micro-Nano Event, aux dates initialement prévues de Micronora du 22 au 25 septembre 2020, est toutefois à l’étude. De plus amples informations seront communiquées à ce sujet fin juin.

« Il s’est constitué, pendant les 50 ans d’existence du salon, une véritable famille autour de Micronora. Nous sommes persuadés que chacun se mobilisera fortement pour réussir ensemble le salon 2021. Cette édition en année impaire restera unique car dès 2022, Micronora reprendra son calendrier les années paires  », précisent les organisateurs.

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°152
Mai 2020
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot. Source : Meltio
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot.
Source : Meltio

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Roland Bailly, maître des applications ultra-précises

USINE DU FUTUR
Des défis et des solutions

DOSSIER
Les exploits de la fabrication additive

FOCUS ENTREPRISE
Meusburger, maître de l’outillage standard

RENDEZ-VOUS BTOB
Micro nano event

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Philipe Lutz, directeur du département AS2M (Institut FEMTO-ST)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF