REALMECA
REALMECA
Des solutions d’usinage suivies de A à Z
Start 40 MO dispose de bâtiments ultra-modernes qui comportent un showroom pour les présentations et les démonstrations, un espace laser, un pôle formation ainsi que des ateliers largement dimensionnés. Source : Start 40 MO
Start 40 MO dispose de bâtiments ultra-modernes qui comportent un showroom pour les présentations et les démonstrations, un espace laser, un pôle formation ainsi que des ateliers largement dimensionnés.
Source : Start 40 MO

Situé depuis plus de 25 ans à Épinal (88), Start40 Machines-Outils n’est pas un distributeur de machines-outils comme les autres. "Toutes nos solutions d’usinage, adaptées aux cahiers des charges des clients, sont suivies de A à Z, jusqu’à l’installation et la mise en route sur le site", explique Christophe Caputo, commercial de cette PME familiale qui emploie plus de 20 personnes. "Elles s’accompagnent toujours d’une formation adéquate, de services de maintenance et de SAV." Du tour à la fraiseuse en passant par les machines d’électroérosion, de rectification, de sciage et bien d’autres types d’équipements ou de systèmes flexibles d’usinage (avec robot ou portique de chargement), les utilisateurs trouvent toujours chaussure à leur pied dans la gamme de l’entreprise vosgienne. "Nous proposons également des systèmes de marquage laser, soudure laser et découpe laser autonomes ou sur lignes de production", confirme le spécialiste. "Une offre qui ne cesse de s’enrichir et qui compte des noms comme Mitsui Seiki, Hurco, DMT, Harrison, Lagun, Gemini, Ibarmia, Mectron, Fanuc, Imet, Meco…". L’entreprise fournit ainsi depuis janvier 2020, une gamme de machines laser pour le nettoyage des surfaces rouillées, de la graisse, retirer la peinture, ainsi que les traces de vapeur d’échappements ou encore la calamine. Une machine qui permet d’économiser le temps et constitue donc, une source importante de profits. "Le nettoyage laser offre des avantages face à la cryogénie", assure Christophe Caputo. "Ainsi, pour un coût équivalent, les ateliers n’ont plus besoin de s’approvisionner avec de la glace et il n’y a aucun entretien ni consommable à prévoir. Cette machine qui ne consomme que 800 W, est facilement transportable et approuvée par les moulistes puisqu’on peut l’utiliser immédiatement sur les presses à injecter, à chaud ou à froid. Le laser de nettoyage ne génère aucun changement dimensionnel ou de grain, même après 200 nettoyages." En fort développement ces dernières années, la société renforce continuellement ses effectifs techniques. "La priorité étant d’être toujours plus proche de nos clients et d’améliorer notre réactivité", assure Christophe Caputo. "Les besoins technologiques, avec l’arrivé du concept 4.0, et les marchés, évoluent sans cesse. Alors, la capacité de livrer la solution adaptée juste à temps est primordiale. Ce qui nous oblige à une augmentation constante du nombre de machines en stock". Start40 MO s’est donc doté en 2018 de nouveaux bâtiments. Très modernes, ces derniers offrent un showroom pour les présentations et les démonstrations, un espace laser, un pôle formation ainsi que des ateliers largement dimensionnés.
www.start40.com

MICRONORA
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°152
Mai 2020
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot. Source : Meltio
En couverture :
La fabrication additive (FA) fait ses preuves dans la recherche ainsi que dans de nombreux domaines industriels. Il lui reste à faire néanmoins, de nombreux progrès pour améliorer la qualité des pièces et la productivité des machines. Quant aux coûts, de nouveaux systèmes, commercialisés pour moins de 100 000 euros, mettent la fabrication additive métallique à la portée des PME. Ici des pièces produites avec la solution du constructeur espagnol Meltio qui s’installe sur une machine-outil ou un robot.
Source : Meltio

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Roland Bailly, maître des applications ultra-précises

USINE DU FUTUR
Des défis et des solutions

DOSSIER
Les exploits de la fabrication additive

FOCUS ENTREPRISE
Meusburger, maître de l’outillage standard

RENDEZ-VOUS BTOB
Micro nano event

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Philipe Lutz, directeur du département AS2M (Institut FEMTO-ST)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF