ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Des micro-pièces métalliques de très haute précision
Cette solution de fabrication additive produit des pièces avec une résolution inférieure à 15μm et des états de surface avec un Ra de moins de 2 μm. Source : 3D Microprint
Cette solution de fabrication additive produit des pièces avec une résolution inférieure à 15μm et des états de surface avec un Ra de moins de 2 μm.
Source : 3D Microprint

Multistation annonce un partenariat avec la société allemande 3D MicroPrint. Spécialisée dans la fabrication des micro-pièces métalliques par frittage laser, cette dernière offre la possibilité de combiner les avantages de la fabrication additive avec celles du micro-usinage. Ces pièces allient une précision, une résolution des détails et des qualités de surface hors normes. Cette technologie permet de fabriquer des pièces et des ensembles mobiles en une seule étape. Son secret : la combinaison d’une très petite taille de spot de faisceau laser, d’une micro poudre spéciale et de couches super minces. Elle produit des pièces avec une résolution inférieure à 15 μm et des états de surface avec un Ra de moins de 2 μm. Le procédé micro laser sintering utilise un laser fibre de faible puissance (50 à 70 W) et des poudres métal d’un diamètre inférieur à 5 μm en acier inoxydable, tungstène, titane… Les principaux secteurs d’application sont le médical, le circuit imprimé, l’ingénierie mécanique, l’aéronautique, l’énergie, la chimie ainsi que la joaillerie et l’horlogerie. Les services proposés par les deux partenaires comportent, après un engagement de confidentialité, la production frittage laser chez 3D MicroPrint des prototypes, préséries et séries. Les clients peuvent également disposer d’études de faisabilité pour des pièces impossibles à fabriquer auparavant, du développement de nouvelles applications ainsi que de nouveaux matériaux et processus.
www.3dmicroprint.com/technology
www.multistation.com

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°153
Septembre 2020
En couverture : 
Durement frappée par la crise du coronavirus, l’industrie microtechnique reprend ses activités et les organisateurs du salon Micronora ont décidé de les aider dans leurs efforts en organisant du 22 au 25 septembre 2020 une édition digitale : e·micronora. Avec cet événement 100 % virtuel, Micronora souhaite ainsi accompagner et soutenir les industriels dans la reprise de leur activité, maintenir la visibilité de ses exposants, communiquer sur les technologies et les innovations dans le domaine microtechnique, faciliter les échanges et la découverte de nouvelles solutions.
En couverture :
Durement frappée par la crise du coronavirus, l’industrie microtechnique reprend ses activités et les organisateurs du salon Micronora ont décidé de les aider dans leurs efforts en organisant du 22 au 25 septembre 2020 une édition digitale : e·micronora. Avec cet événement 100 % virtuel, Micronora souhaite ainsi accompagner et soutenir les industriels dans la reprise de leur activité, maintenir la visibilité de ses exposants, communiquer sur les technologies et les innovations dans le domaine microtechnique, faciliter les échanges et la découverte de nouvelles solutions.

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

E·MICRONORA
INNOVATION
Un marché, une idée, un produit
Des interfaces homme-machine intelligentes

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Soudage laser de métaux hybrides

DOSSIER
Les nouveaux défis de la fabrication médicale

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Henri Morel, Président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM)

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF